Cycle 2 et 3
Classes
1 jour
Durée
Hiver
Période

une randonnée très accessible dans des milieux variés, le chocolat chaud chez le tourneur !


Traditionnellement le tournage de la vaisselle en bois : l’Argenterie des Bauges était une activité pratiquée en hiver par les habitants de la Magne. La vente se faisait par colportage. C’est en raquettes par la forêt et le Creux du Loup que nous gagnerons le village en suivant une multitude de traces : cerfs, biches chevreuils, renards et nous tomberons sûrement sur… « l’érable sycomore » ! Mais au fait loup y es-tu ?

Précisions & informations

Terres d’Altitude regroupe des accompagnateurs en montagne. Créé en 1994, nous avons vocation d´accueillir des enfants pendant les temps scolaires, de les aider à trouver les clefs d´observations et de compréhension sur la relation particulière entre l´homme et la montagne. Nous développons une expérience pédagogique originale avant tout liée au milieu montagnard, en mouvement, étonnante, curieuse, adaptable, au rythme de l´enfant : cet éco-citoyen en devenir.

CLASSES
Classes cycle 2 et 3 – Nombre de classes 1 à 3
ENCADREMENT
Un Accompagnateur en Montagne BE agréé EN par quinzaine d’enfants. Chaque encadrant possède un talkie walkie. Nous vous en prêtons un afin de rester en permanence en relation avec les différents groupes. Nous avons tous une trousse de secours pour les petits bobos et sommes titulaires du brevet de secourisme.
LES RÉFÉRENCES AUX PROGRAMMES
Gestion d’un effort physique raisonnable. Le cadre de vie, le patrimoine et sa conservation. Les manifestations de la vie animale et végétale, adaptation à l’hiver. Influence du relief, du climat et des saisons. Lecture de paysage et termes spécifiques de la géographie
PRÉ-REQUIS
Connaissances élémentaires sur la neige et le cycle de l’eau.
LES OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES GÉNÉRAUX
A partir d’une randonnée en raquettes adaptée au niveau des élèves, appréhender le milieu hivernal spécifique des montagnes de Savoie et ses influences sur les milieux humain et naturels. Gestion d’une activité physique.
  • Diversité du monde vivant : découverte ludique de la faune, étude des traces, adaptation de la vie animale et végétale face à l’hiver.
  • Patrimoine humain : découverte de la vallée et du hameau de La Magne. Son organisation dans l’espace.
  • Visite du dernier artisan : qui perpétue la tradition du tournage de la vaisselle en bois. Dans son atelier d’époque.
  • Analyse du manteau neigeux : réalisation d’une coupe.
  • Appréhension de l’espace : marche, lecture de paysage (2 h à 2 h 30 dans la journée).
LES MOTS-CLÉS
Manteau neigeux / parc naturel régional du Massif des Bauges / influence de l’orientation des versants / ubac / adret / vie rurale – patrimoine – parc naturel régional
MOYENS PÉDAGOGIQUES MIS A DISPOSITION
Raquettes à neige – loupes – lunettes x 20 – jumelles
ÉQUIPEMENT DES ENFANTS
Chaussures de marche adaptées (pas de moon-boots) – tenue de neige (pas de combinaison 1 pièce car il faut pouvoir se découvrir pendant l’effort), un vrai petit sac à dos de randonnée, protection pour le soleil (lunettes et crème solaire), gourde, pique-nique et goûter.
LES PROLONGEMENTS POSSIBLES A L’ÉCOLE
  • Etude de la neige
  • Lectures spécifiques sur le colportage
  • Film « La trace » (1983) de Bernard Favre avec Richard Berry tourné en Haute Tarentaise.
DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE / BIBLIOGRAPHIE
  • « La vie de la montagne » – Bernard Fischesser
  • « ANENA » Association nationale pour l’étude de la neige et des avalanches, publication et site internet : www.anena.org
  • Livret « Cœur des Bauges » – Collection Chemins du patrimoine – Edition Parc naturel régional du massif des Bauges
J1

Programme de la journée

Temps de marche : 2 à 3 h – Dénivelé : pratiquement pas de dénivelé – Distance : 5 km

9 h 30 – Accueil par les accompagnateurs en montagne au Col de Plainpalais (1173 m). Observations à la lunette des chamois hivernant sous les belles falaises du Margériaz.

Distribution du matériel et initiation à la marche en raquettes.

Découverte du relief bien particulier du Col et du site des glacières de la Leysse où les gens du pays fabriquaient des blocs de glace pour les vendre l’été venu.

12 h – Pique-nique tiré du sac.

13 h – Identification des traces de renards, lièvres, chevreuils, biches, cerfs…

Recherche de « l’Erable Sycomore » : le bois que l’on tourne.

14 h 30 – Arrivée au hameau de la Magne (1080 m) et découverte de son patrimoine rural.

Visite chez Jean Paul le tourneur et de son atelier. Démonstration. La classe emporte les objets tournés devant eux.

15 h 45 – Goûter des enfants et chocolat chaud offert dans le village.

16 h Départ – Reprise autocar au village de la Magne.

Fin

Fin de la journée

Tourneur sur bois La Magne
Le Creux du Loup
Le Creux du Loup en raquettes
Le bonhomme de neige de la classe
Petite harde de chamois au printemps